Rétablissons la vérité !



Par Richard GALY, maire de MOUGINS.




Première vérité : le flux automobile engendré par ce Family Village n'est pas de 10 000 voitures par jour comme le disent certaines personnes, mais moins de 2 200 en semaine et de 5 000 le samedi. Cela ne représente que 10% du trafic actuel en semaine, et il ne sera pas subi aux heures de pointe. Quant aux aménagements routiers, ils sont "une condition à la réalisation du projet."
Ces aménagements, s'ils sont possibles, seront à la charge du promoteur. Dans la mesure où 80 à 85% de ce flux passeront par la pénétrante, le centre de Mouans et le village de La Roquette ne seront que légérement concernés.

Deuxième vérité : Family Village n'a rien avoir avec Cap 3000 ! Le centre commercial de saint-Laurent-du-Var, c'est 136 000m² parkings compris mais 38 000m² pour le seul bati. Rien à voir, donc avec les quelques 40 000m² du projet mouginois, de plus les 2 200 places de stationnement seront
en souterrain, ce qui diminue l'impact environnemental.

Troisiéme vérité : les emplois. C'est scandaleux de dire que créer 500 emplois en détruira 1000, au contraire, IKEA peut constituer une "locomotive du commerce local" et redynamiser l'ensemble de la zone.

Surtout n'oubliez pas de signer la pétition "POUR un IKEA à MOUGINS" !

2 commentaires:

lambert a dit…

il est vrai, qu'il est scandaleux de dénigrer ce projet lorsqu'on voit le nombre d'emploi qu'il va engendrer!
Merci M. Galy et continuez à vous battre pour vos Mouginois!
Angie

Anonyme a dit…

Chère Angie, la grandeur d'un homme politique se mésure à sa capacité de mobiliser et fédérer les opinions de ses administrés, dont à priori, doit bien connaître et donc défendre les intérêts......
Je ne suis pas un expert en politique, néanmoins, dans cette histoire, il me paraît que M. Galy n'a pas vraiment bien compris les conséquènces négatives pour Mougins, les Mouginoises, les Mouginois et sa carrière politique... à vous lire.